jeudi 19 février 2009

Beignets, chocottes et autres histoires de gaufres


Cet après midi nous avons fait des beignets aux pommes! Et oui quand tu as des vacances, de l'imagination et que les sports d'hiver c'est carrément ton truc mais cette année c'est pas le moment, il ne te reste plus qu'à cuisiner. Hier soir je me suis fendu d'une blanquette version "Perret Gourmand": extra! Et aujourd'hui, pour le goûter, de délicieux beignets aux pommes. J'en mangerais des pleins caddies. 
Voici la recette pour 4 à 6 personnes :
  • Quatre belles pommes. Des Golden c'est impeccable.
Pâte à beignet : 
  • 4 cuill. à soupe de farine
  • 1 cuill. à café de fécule (remplacer par Sauceline ou Maïzena)
  • 2 cuill. à soupe d'huile
  • 1/2 verre d'eau
  • 1 pincée de sel
  • 1 oeuf
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cuill à café de levure chimique
Mélangez le tout délicatement, puis laissez reposer une heure environ.
Coupez les pommes en tranches après les avoir épluchées et "détrognonées".
Reste ensuite à plonger les rondelles ainsi obtenues pour les enduire de pâte.
Puis direction la friteuse pour le bain d'huile!
Sortir les beignets lorsqu'ils ont une belle couleur dorée.
Sucrez à volonté et régalez vous!
Pour l'élimination du gras éventuellement stocké, bougez-vous les fesses!

Une seule fois j'ai failli laisser ma part. Ceux qui me connaissent très bien, parce qu'ils étaient à côté de moi sur le canapé par une lugubre soirée d'hiver, le savent. Bande de trouillards!
En fait nous étions 4 et nous regardions le film Shining, à moitié terrorisés. Ce soir là, personne ne voulait quitter son voisin pour aller, seul, sortir les beignets de la friteuse dans la cuisine. Trouille de se faire sauter dessus par un dangereux psychopathe à la Jack NicholsonRedrumredrumredrumredrumredrumredrumredrumredrumredrum...
Voilà pour les souvenirs.
Houla, j'oubliais! L'après midi aurait pu se terminer en soirée gaufre puisque mon fiston a ensuite décidé de faire du skate, vous savez le skateboard Spiderman, celui avec lequel tu ne roules pas mais tu peux voler. Et bien ça y est, ça a pris du temps mais à présent il sait voler. Bon, je ne vous apprends rien : le plus dur c'est pas la chute, c'est l'atterrissage... Donc première grosse gamelle avec du sang, du nez râpé et une dent dedans! A priori on ne s'en sort pas trop mal! Merci au voisin qui a récupéré la dent sur la route, la petite souris pourra opérer tranquilos! Enfin ça c'est une autre histoire...

12 commentaires:

Sophie a dit…

J'aime les gauffres qui se terminent bien... Plutôt sucrées qu'ensanglantées merci !

christèle a dit…

Excellente idée, voila de quoi occuper mes monstres demain (je parle des beignets pas de la gaufre :))

DdM a dit…

Ouch, dommage pour ton fiston ! J'espère que les beignets aux pommes l'auront consolé !
Je constate que je ne suis pas la seule à passer du temps dans la cuisine pendant les vacances ;)

http//mariathins@blogspot.com a dit…

Ma grand-mère mettait de la bière dans la pâte à beignets, c'était très léger. Excellent souvenir!
PS: quant aux dents qui tombent, vous n'avez pas fini de vider le porte-monnaie... combien donne la petite souris de nos jours? à l'époque on avait 5 francs... 1 euro, c'est cher payé!
Bon week-end!

gicerilla a dit…

argh ! A ne pas lire quand on a faim ! Et là, j'ai une de ces faims...

Mr SuperOlive a dit…

@ Sophie : Moi aussi, avec de la confiture de fraise pour faire illusion!

@ Christèle : J'espère que c'était bon!

@ DdM : Dans la continuité, j'ai voulu faire ta recette hier mais je n'ai pas trouvé d'extrait de pistache au Carrouf local. C'est pointu comme truc ma parole!!

@ Mariathins : Bonne idée la bière, je note pour la prochaine fois! Chez nous c'est un euro la dent.

Merci de vos visites et commentaires, à bientôt!

Jeanne a dit…

C'est marrant que tu nous donnes la recette des beignets
ma mère en faisait , et pendant des années j'en ai plus mangé , et il y a quelques jours un ami est venu avec un sac de beignets qu'il avait fait lui même

"Shining " est pour moi LA reference du film à suspens , ma fille a 10 ans , me demande si je l'avais vu , je lui réponds que j'avais la cassette mais qu'elle était trop jeune
Dès qu'elle a eu 14 ans , elle a demandé , je l'ai regardé avec elle, c'était oppressant ,hors de question de bouger

Toutes les traditions se transmettent , culinaires et gastronomiques

louise a dit…

on croit être arrivé sur le blog de Mäité et finalement, c'est Shining pour les moins de 10 ans. Ca fout la frousse !

Virginie a dit…

Tu m'étonnes si on s'en rappelle de cette soirée Beignets/Shining !
Pour enterrer les vieux démons on va en refaire tiens !
Sinon nous aussi on a eu une belle gaufre dans les escaliers ce matin :=(
Bise

Mr SuperOlive a dit…

@ Gicerilla : Tu m'étonnes, c'est tellement bon! Tu t'es rattrapée depuis j'espère!

@ Jeanne : Heureusement que ces bonnes choses se transmettent. Merci à nos mère de nous avoir donné envie. Shining fout-il toujours autant la frousse?

@ Louise : Dis moi t'as eu la frousse à cause de la douce Maïté je suppose... Shining à côté c'est de la rigolade!

@ Virginie : Moi je dis mieux vaut un bon beignet bien gras, qu'une mauvaise "patte" brisée... Ok ok la chute n'est pas très bonne... La grosses bises

Frank a dit…

Daaaany !

Mr SuperOlive a dit…

@ Frank : Tu as raison! Et le tricycle dans les couloirs interminables... Les chocottes j'vous dit!