vendredi 28 décembre 2007

Visite chez la Dermato

Il y a quelques jours, j'ai effectué ma première visite chez le dermatologue pour faire vérifier mes grains de beauté dont la nature m'a copieusement arrosé l'enveloppe corporelle.
J'arrive à l'heure, ce qui n'est pas le cas d'une jeune femme qui arrive après moi. Elle se fait proprement mais fermement remettre les pendules à l'heure par le médecin.
La dermato (c'est une femme) : "Je vous ai attendu, vous aviez RDV à 9h00 Mlle Truc, reprenez RDV un autre jour".
Bon, rien d'anormal, mais dans le ton et les propos on sent que ça ne rigole pas du tout!
Quelques minutes plus tard, c'est à mon tour. Pour le coup, elle est un peu à la bourre. Je me garde bien de le lui faire remarquer...

S'en suit un petit entretien introductif au cours duquel je lui raconte les antécédents familiaux qui expliquent ma visite. Puis elle prend le contrôle :

Elle : "Vous avez pris des coups de soleil?"
Réponse idéale : "Jamais, depuis ma tendre enfance je sors dans une combinaison intégrale anti-uv car mes parents ne voulaient pas que je meure d'un cancer de la peau"
Moi : "Oui cela m'est arrivé bien sûr, mais qui n'en a jamais pris?"
Elle est con sa question, non?

Elle : "Vous vous protégez?"
Comme elle est également vénérologue la madame, je me dis qu'elle vient de se planter de question...
Moi pensant faire la réponse idéale : "Je mets systématiquement (mensonge) de l'écran total"
Elle (me coupant presque la parole) : "Ça n'existe pas l'écran total, aucune crème ne protège totalement du soleil (pauvre naze de patient inculte)" .
C'est clair, elle n'est pas aimable. Elle a une tête à manger des gâteaux secs, et une belle faculté à faire culpabiliser!

On termine l'entretien (je devrais dire l'interrogatoire) préalable à l'inspection de mon corps.

Elle : " Déshabillez-vous"
Moi : je ne dis plus rien.

On passe donc aux choses sérieuses.
J'exécute méthodiquement, je prends mon temps comme pour retarder le moment où je vais me retrouver en caleçon / chaussettes devant elle.
Bon j'enlève les chaussettes, j'ai déjà l'air un peu moins con! Elle me tourne toujours le dos, visiblement très occupée à remplir mon dossier ou à faire des Sudoku. Je suis là, debout, planté comme une endive dans un silence absolu. Je me demande s'il faut que j'enlève mon caleçon. Ben oui, j'ai aussi des grains de beauté dans cette zone là! J'hésite, je n'arrive pas à trouver comment je pourrais bien lui demander cela. Je guette un indice de sa part. Nada, rien, que dalle. Au final, je n'ose pas demander, je ne suis pas à l'aise du tout. J'ai l'impression qu'elle aime bien ça de laisser ces couillons de négligents de patients qui ne pensent qu'à se dorer la pilule, à poil devant elle, mal à l'aise dans un grand désert sonore. Elle finit par se retourner. Elle me regarde, je m'attends à une remarque cinglante et désagréable du style : "Allez mon petit, faut pas avoir peur, on enlève tout!". Je me sens comme un petit garçon tout nu devant le médecin scolaire dans l'air glacé d'une salle de classe mal chauffée, avant de se faire palper les "rouleaux" pour vérifier qu'ils sont bien descendus.
Apparemment la situation lui convient ainsi.
Je m'allonge, elle m'examine, sans un mot. Il faut dire que j'en ai un paquet de grains de beauté. Ça doit l'emmerder, pas facile de s'y retrouver parmi ce champs de mine. Elle ne me cause que pour me dire sèchement de me tourner pour lui faciliter l'accès à des zones ombrageuses. Bonjour l'ambiance. Viens la question que je redoutais : "Vous en avez sur les parties génitales?". J'ai bien envie de lui répondre : "Viens regarder cocotte, n'aie pas peur de soulever le calebut, elle ne va pas te sauter à la gueule!". Aucun risque en effet...
Bref, l'inspection se termine, je me rhabille rapidos et m'installe pour un debriefing dans son bureau. Elle souhaite me revoir dans 6 mois pour un contrôle, pour observer l'évolution des tâches marron qui ornent mon corps. L'information me met en joie, vous imaginez. Le dentiste à côté m'apparaîtrait presque comme une partie de plaisir.

Je prends mon courage à deux mains et je lui pose une question pour la route : "Vous pouvez me dire quels grains de beauté je dois surveiller en priorité?"

Elle : "Ceux que j'ai mesuré" !!!!
Sympa la réponse, elle m'en a inspecté une bonne vingtaine, notamment dans le dos! Comment veux-tu que je m'y retrouve!

En fait, je ne sais pas si elle est compétente la spécialiste, mais la dimension humaine lui a totalement échappé. Je ne m'attendais pas à une scéance de massage, mais juste à un brin d'amabilité, de pédagogie et à être un peu rassuré. Rien de tout cela bien au contraire.

Moralité : Si en matière de crème solaire, l'écran total n'existe pas, entre la dame médecin et moi, j'ai au contraire bien senti sa présence. Mon sourire rayonnant en a fait les frais. Comme si elle avait pulvérisé une sorte de film ultra protecteur résistant à la chaleur humaine, et laissant flotter dans l'air un fluide plutôt glacial...

28 commentaires:

Mec a dit…

Quelle ambiance, je préfère mon dentiste au moins je me marre mais il est vrai que les dermatos (femmes) sont souvent coincées. La mienne est un peu dans ce style et je te comprends. Bon courage pour dans 6 mois.

Mr SuperOlive a dit…

@ Mec : salut toi! C'est bizarre qu'elles soit coincée la mienne elle est aussi vénérologue, c'est fun ça pourtant!
à bientôt, bonnes fêtes à toi!

balmeyer a dit…

Tu as bien décrit le sentiment d'humiliation qu'on a parfois (souvent) face à certains médecins !

A chaque fois, ça me paralyse, j'ai l'impression d'être un légume. Une "endive", comme tu dis...

Mélina LOUPIA a dit…

Me rappelle la dermato que j'ai vue y a...(8, 9, 10?) 6 ans.
Très agréable.
Et j'ai appris, entre autres, que nos enfants héritaient nos grains de beauté.
Si.
Mon aîné, il en a quelques uns pile exactement aux mêmes endroits que moi.
Dingue, enfin, peut-être une des rares médecins à céder de leur culture à ses patients.
Des bizettes, me semble que je devais la revoir dans 6 mois...

frisaplat a dit…

c'est le cas de pas mal de spécialistes
on a l'impression que les patients ça les fait chier, il n'y a que les maladies qui les intéressent
vraiment désagréable ...et très bien exprimé !

Bridget a dit…

Et bien moi qui devais justement prendre rdv pour me rassurer sur l'état des miens... vais peut-être attendre encore un peu... Sinon, ta conclusion est juste excellente !

Marie a dit…

é bé ! sympa la dermato ! Elle me fait penser à mon ostéo qui est aussi gracieuse qu'une porte de prison et qui ne fait rien pour mettre à l'aise, alors moi du coup je parle pour essayer de meubler ce vide sidéral .. et c'est encore pire !

Moi aussi je préfère mon dentiste !!

topliste a dit…

Trés interressant comme blog que je trouve riche, agréable et bien organisé!!!

Honneur de l'inscrire sur ma topliste Panorama

http://www.toplist4free.com/script/listen/10579/index.html

Bonne continuation!!!

Amicalement Kamdou!

Julie a dit…

Bonsoir!

Je découvre ton blog via la liste des inscrits au festival de Romans, auquel je suis inscrite moi aussi.

très sympa cette note sur l'amabilité de ta dermato...ça me rappelle quelques visites médicales mémorables à l'âge ou l'acné était mon grand copain...

Bonne continuation en tout cas, et à bientôt sur nos blog ou à Romans!

bises.

Ronan a dit…

Dis donc mon Olive, on aurait pas la même dermato ?
j'ai eu l'impression de revivre point par point ma première consultation chez elle, mais j'avais un gros avantage sur toi, c'est que j'avais vécu pire avec un de ses confrère facho en diable et myope comme une taupe- t'imagines le tableau!

Mr SuperOlive a dit…

@ Balmeyer : je me suis senti comme un gland en effet, j'ai hâte de la revoir!

@ Zette : Ben moi j'en ai tellement de grains de beauté qu'avec un peu de chance mes enfants en auront au moins un au même endroit!Comme elle est sympa la tienne, retournes-y vite, tu n'as pas d'excuse!

@ Frisaplat : punaise si je la vois sourire la prochaine fois c'est qu'elle m'annoncera que j'ai chopé un truc foireux! Pas hâte de la voir sourire finalement!

@ Bridget : Merci merci! Aller il ne faut pas traîner et puis il y en a bien des dermatos sympas!

@ Marie : tu as raison, je crois bien qu'en la circonstance le silence est d'or! Et vive les dentistes! En général, ils sont plus sympa pour mieux faire passer la roulette aie aie aie!!

@ Kamdou : tu es le (la) bienvenu'e) merci de ta visite et du référencement!

@ Julie : hello vous et bienvenue à toi! Ca va être la compète à Romans. J'arrive pas à me connecter chez toi, help!

@ Ronan : Salut l'ami
Mince, il y a pire!!!! Je vais garder la même alors! Sinon, il y a un indice dans le texte quand je dis "planté comme une endive"... Tu as trouvé?
Sais-tu que tu es un peu à l'origine de mon hésitation quand à l'enlevage du caleçon? Ta femme avait dit à la mienne que chaque année tu allais te mettre à poil devant ta dermato. Du coup quand elle m'a demandé de me déshabiller, je ne savais pas bien où m'arrêter!!!


@ Tous et toutes : La bise, merci pour vos commentaires et surtout MEILLEURS VOEUX pour cette nouvelle année 2008!

Marie a dit…

Bonne Année 2008 ! et tout plein de belles et bonnes choses !

Katy- a dit…

Mais !! Cette dermato dans cette description me fait grandement pensé à Madame M au centre bidule !! Je me trompe ??? On se demande d'ailleurs toute la consultation si le sourire c'est quand on fait le chèque... mais même pas ! ;)

Sinon plein de belles choses à toit et ta petite tribu pour 2008 !

Katy- a dit…

à "toi"... pfff 2008 commence bien !
:)

Mr SuperOlive a dit…

@ Marie : merci et meilleurs voeux à toi également!

@ Katy : Incredibeule! En plein dans le mile! Ronan, un petit gars de part chez nous avait cru trouver mais ça n'était pas le même! Dingue, tu pratiques aussi cette dame pleine de joie de vivre? Dis leur aux autres que je n'exagère pas!
En plus, tu as raison, même pour le chèque elle n'arrive pas à sourire. La faute à trop de Botox?
Bonne année à toi Katy et à tes petits loups
à plus

coustéman a dit…

...Ils ont oublié de mettre des cours d'amabilité dans les formations de dermatos ou quoi? ...J'ai eu quasiment les mêmes déboires ...
Meilleurs voeux 2008 à toi et tous ceux qui te sont chers...Et évitons les spécialistes de la peau aux alentours de creach gwen, nan?

;)

Mr SuperOlive a dit…

@ Coustéman : Je ne m'attendais pas à une telle symphonie de désaccord sur cette profession! Comment aurais-tu pu fréquenter les alentours de Creac'h gwen mon ami???J'suis sur l'cul et j'exige des explications!
Merci pour tes voeux, je te souhaite également une très belle année à toi et à ta petite famille!

Claire a dit…

Haha, les docteurs sans tact...
Ca me rappelle ma soeur qui a vu une nutritionniste 1 fois à l'âge de 20 ans, pour genre 5 kilos en trop, rien de dramatique... Et la nutritionniste de s'écrier "haaaaaan, mais vous êtes pétrie de cellulite!!!"
Ma soeur était dégoutée.
En plus c'est pas vrai, on a pas de cellulite dans ma famille ;0)
Change de dermato moi j'dis!

Claire a dit…

PS: au fait, je t'ai pas dit bonne année!!

Mr SuperOlive a dit…

@ Claire : merci pour tes voeux. Je te souhaite aussi une excellente année 2008! Le problème de changer c'est qu'elle m'a fait une "cartographie" des mes grains de beauté et qu'elle va comparer l'évolution dans 6 mois, alors ce n'est pas comode... Et puis dans 6 mois ça me fera l'occasion d'un nouveau post pour raconter si elle a gagné en amabilité!
à plus

Fanette a dit…

Je crois que tu peux demander le conseil d'un 2° spécialiste c'est une conne qui t'as fait peur et il ya probalment 100% de chances que tu n'as rien, refais vérifier tes GBeauté, si elle fait le coup à tous ses pateinst elle aura son agenda remplit sous peu !

Ellie a dit…

C'est vrai que la plupart des dermato que j'ai consultés étaient moyennement aimables. Le dernier chez qui j'avais 2 minutes de retard m'a fait poireauter pendant deux rdv pour m'apprendre la vie, mais il a bien examiné mes enfants et moi, jusque sous le shorty (!). Il m'a expliqué clairement (avec des petits dessins) pourquoi ma fille avait des grains de beauté entourés d'un halo blanc : c'était passionnant.

Ceci dit, bonne année !

karine a dit…

bien vu la description ! c'est tellement vrai. Change de dermato si tu peux, elle ne te mérite pas. Il en existe de très sympas.
bonne chance dans ta recherche et plein de petits bonheurs pour 2008 !
karine

Mr SuperOlive a dit…

@ Fanette : content de te voir par ici, c'est toujours compliqué pour passer chez toi dis moi! tu te cache, ou c'est la technique qui merdouille! Merci de me rassurer!

@ Ellie : Au moins le tiens il causait un peu! Bonne année à toi aussi Miss Chateauroux!

@ Karine : J'imagine qu'il y en a des sympas mais j'ai pas eu de très bon échos à ce sujet du côté de ma Bretagne! Je vais la garder et je ferais un nouveau post dans 6 mois! on va rire!
Merci pour tes voeux et je te suhaite aussi plein de belles choses en 2008!

Mr SuperOlive a dit…

Punaise j'ai fait un paquet de fautes dans le commentaire précédent! désolé j'suis naze.
bonne nuit

ugly lady a dit…

elle était en mode 'pas comode" ta dermatho!
Bon courage pour la prochaîne, fois, en tout cas j'ai bien rigolé!

Mr SuperOlive a dit…

@ Ugly lady : merci de ton passage et de ton com sympathique. Content de t'avoir fait rire. Au fait c'est joli en rose chez toi aussi!!!!!
à bientôt

Anonyme a dit…

Salut à tous !
Moi aussi, ma première expérience de dermato s'est passée pire de celle de SuperO.
Mon coiffeur me conseille d'aller voir un dermato pour des blème de pélicule.
J'y vais, à l'aise. Sans peur. Sans crainte.
Un pb de tifs ?
Bof ça se résout assez vite. Je prends RV avec un toubib au prénom mixte (style Dominique, Camille... je sais plus. Le toubib était une femme. J'entre et là je veux faire le malin. J'essaie de la draguer...Je lui explique aussi pourquoi je viens.
Je lui dit : C'est ridicule de venir voir un spécialiste pour u problème de pélicules. Tout le monde en a, non ?
Elle dit : C'est peût être plus grave que ça !
Elle m'assassine de cette phrase, puis elle examine mes cheveux, brin par brin, touffe par touffe.
En effet, dit-elle, ce ne sont que des squames.
Puis d'un air sèche, elle me demande de me désahabiller. Je refuse. Je commence à flipper... Mais devant son intransigeance, j'ai du obéir. Et me voilà enlever chemise et maillot, doucement, tès lentement. Elle me presse.
Elle dit : Vite, j'ai d'autres patients et je suis en retard !
Moi : Bon, voilà.
Elle : Enlevez le pantalon aussi.
Moi : Mais j'ai rien sur les jambes.
Elle : Comme vous voulez ! Ne venez pas dans un mois me dire que vous avez quelque chose ailleurs. Les pélicules sur les cheveux, ça peut se retrouver n'importe où sur tout le corps.
Moi : Bon, Ok.
Et j'enlève le futale et les chaussures aussi, c'est plus facile pour ôter son pantalon !
Et je me retrouve en slip et chaussettes.
Elle : Allongez-vous.
Je m'allonge. Elle m'observe tout du long, examine chaque cm² de ma peau avec ses mains, puis avec une lampe bleue. Puis elle me pose un question que je craignais :
- Avez-vous des démangeaisons ici, me dit-elle en montrant de sa main son pubis à elle.
Moi : Non, je ne crois pas. Je ne me gratte pas plus qu'un autre. sous les bras, ça va, et ailleurs aussi... Enfin, je crois ! Vous avez vu que je j'ai rien sous les bras, ni sur le torse, alors...
Elle : Enlevez votre slip, SVP.
Moi : Non, c'est inutile, ça va.
Elle : allons ne faites pas l'enfant, j'ai l'habitude, vous savez...
Je ne sais pourquoi, mais je suis descendu de la table et j'ai retiré mon slip et suis revenu m'allonger...
Elle : Ah ! comme ça, on voit mieux !
Et elle fouillé soigneusement dans mon pubis, feignant d'ignorer mon sexe, qu'elle poussait allégrement de sa main.
J'étais tout honteux. Et moi qui n'était venu que pour un problème de tifs.
Elle m'a ausculté, et, rhabillé, elle m'a donné une ordonnance à renouveler. Mais je devais la revoir dans 2 mois, en prévision des vacances d'été.
J'étais reparti avec l'impression que ses mains étaient toujours sur moi... Je me sentais bien...
Quand je suis retourné la voir, un peu plus de deux mois plus tard (j'ai hésité longtemps avant de la consulter à nouveau), elle m'a dit tout de suite de me mettre tout nu. Et j'ai obéi, sans faire d'histoire.